Toulouse Capitola main square with Cathar Cross

Nos conseils pour visiter Toulouse

Toulouse, nous on adore. C’est une ville chargée d’histoire, palpitante et surprenante. Elle a obtenu son surnom de ville rose à cause de la couleur des briques, qui vire au rose la nuit. Les balades le long de la Garonne les soirs d’été, c’est un must absolu! Ceci dit, de jour, elle a également de nombreux atouts.

Ce qu’il faut vraiment visiter

On ne peut pas visiter Toulouse sans au moins avoir vu:

  • La place du Capitole. Le Capitole, c’est la mairie de Toulouse, qui est absolument somptueuse avec un bel espace aéré en face, entouré de cafés et de restaurants. Sur la place, on retrouve une croix cathare composée des signes du Zodiac. Trouvez le vôtre pour faire durer le plaisir. Les mariés toulousains font leurs voeux dans la Salle des Illustres au premier étage, qui mérite également un petit détour (quand elle est ouverte). Le donjon du Capitole se situe à l’autre côté du bâtiment. Il abrite l’office de tourisme où vous trouverez les plans de la ville et de nombreuses informations complémentaires sur les visites guidées.
  • La basilique Saint Sernin. A seulement quelques pas du Capitole, il serait dommage de la rater. St Sernin est le saint patronal de la ville de Toulouse. La basilique qui lui est dédiée est un bâtiment absolument magnifique. Construit selon les règles de l’art roman, il a tout pour plaire. Il y a même un crypte avec des reliques historiques.
  • La vue sur les toits toulousains. Entrez dans les Galéries Lafayette (4-8 rue Lapeyrouse) et prenez l’escalator jusqu’au dernier étage. Accédez au toit pour un aperçu à 360° des toits de la ville rose. Si les travaux sont finis entre-temps, vous pouvez même y prendre un verre en savourant la vue.
  • La cathédrale Saint-Etienne. Ma préférée. C’est un bâtiment très imposant mais la construction est tellement biscornue qu’elle laisse songeur. L’autel, qui par ailleurs est magnifique, n’est pas en face du public, qui est calé quelque part au fond de la cathédrale. Au fait, c’est l’exemple parfait d’un projet trop gros où tout part en vrille par manque d’argent. A visiter absolument si vous aimez les bêtises historiques qui font rêver. Les petits bars et cafés autour vous permettront de reprendre vos esprits après.
  • L’hotêl Assézat. Derrière les portes cochère des bâtiments toulousains, on retrouve souvent des bijoux architecturaux d’une autre époque. L’hôtel Assézat en est un exemple parfait. Il date de la Renaissance et se situe à côté de la place Esquirol. L’hôtel Assézat contient aussi le musée de la Fondation Bemberg, qui propose une vaste collection de peintures, surtout impressionnistes, si ça vous dit.

Le shopping à Toulouse

Si le shopping n’est pas votre tasse de thé, passez directement à la case suivante, vous y serez mieux. En revanche, si vous aimez, il y a de quoi faire:

  • La rue Alsace Lorraine. C’est la grande rue commerçante de Toulouse, avec toutes les marques qu’on retrouve habituellement dans les grandes villes. Depuis peu, elle est piétonne pour rendre l’expérience plus agréable. Evitez toutefois de faire votre shopping le samedi si vous ne voulez pas marcher sur les têtes.
  • Autour de la place St Georges en allant vers la Place St Etienne, vous trouverez des boutiques un peu plus exclusives mais aussi plus chères.
  • Pour des achats plus insolites, empruntez les ruelles autour de la place des Carmes. Surprises garanties.
  • Pour la touche locale, n’oubliez pas d’inclure le pastel et la violette dans vos emplettes. Ce sont les deux emblèmes de la ville de Toulouse.
    • Le pastel a fait la richesse de Toulouse au moyen-âge. A l’époque c’était une des rares plantes qui permettaient de teindre les vêtements en bleu. Elle était très en demande jusqu’à l’arrivée de l’indigo d’Asie, qui a fini par faire écrouler l’économie locale. Depuis quelques années, le pastel fait une réapparition et on retrouve des vêtements teints au bleu pastel et même des savons et d’autres produits de beauté à base de pastel.
    • La violette de Toulouse est une variété de violettes ressuscitée dans le courant des années 1990. Elle est désormais utilisée dans les parfums, encens, confitures, liqueurs… Les violettes cristallisées permettent de donner une touche sucrée et colorée aux vins pétillants.

Où s’asseoir, manger ou prendre un verre.

  • La Place St Georges. Bien qu’il s’agisse de l’ancienne place des exécutions, St Georges est vraiment un endroit très agréable pour prendre un café ou un verre. Pour manger, le Wallace est une institution locale. La cuisine propose des plats simples mais excellents.
  • La Place des Carmes. Malgré le parc de stationnement très moche planté au milieu, cette place possède une ambiance particulière. Elle est entourée de petits bars et de restaurants insolites pour tous les goûts et tous les budgets. Nos préférés du moment: Le Bar du Matin et Le Bar du Quartier Latin.
  • La Place St Pierre. L’année dernière, la ville de Toulouse accueillait plus de 100.000 étudiants. Autant dire qu’il y en a partout. La place St Pierre est le haut-lieu des célébrations estudiantines. Après la balade du soir le long de la Garonne, c’est le lieu idéal pour finir votre journée à Toulouse… si vous aimez l’ambiance de fête. Le bar Chez Tonton, encore une institution toulousaine, propose des pastis, non au verre mais au… mètre. C’est pour dire.

Voilà, ces petits conseils devraient bien remplir votre journée à Toulouse. Evidemment, il y a beaucoup d’autres choses à voir: parcs, musées, activités pour les enfants, … N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez plus d’informations sur les activités à Toulouse ou autour de notre gîte.

Comments are closed.